• Des devoirs ? Oui mais...

    Voilà un certain temps que je m'interroge sur les devoirs. Sont-ils indispensables ? Sont-ils réellement utiles à mes élèves ? Mes élèves obtiennent-ils de meilleurs résultats grâce aux devoirs ? Comment se passent les devoirs à la maison ?

    A chaque entretien de parents, je demande comment se passent les devoirs à la maison. Les réponses varient en fonction du type d'élève. En effet, chez les bons élèves, tout se passe bien, les devoirs sont vite faits et ne prennent pas beaucoup de temps. Chez les élèves en difficultés, ils sont plus laborieux, prennent du temps, sont source de tension entre l'enfant et les parents, etc... Et il y a encore les élèves qui n'aiment pas les devoirs. Ceux-ci sont souvent en conflit avec les parents qui aimeraient qu'ils se mettent plus rapidement au travail au lieu de jouer.

    Après 14 ans d'enseignement (et oui ça commence à faire long), mon expérience de maman et l'expérience de l'école à distance (si si, on en tire des réflexions positives), j'en tire les conclusions suivantes :

    - les bons élèves n'ont pas besoin des devoirs -> ils ont déjà compris les notions en classe et n'ont pas forcément besoin de plus d'entraînement.

    - les élèves en difficultés souffrent des devoirs -> ils ont déjà passé un long moment à l'école sur des notions difficiles, ils sont fatigués et de retour à la maison doivent encore passer du temps à faire leurs devoirs.

    - les devoirs sont utiles quand il s'agit de drill, d'activités concrètes pour l'enfant et que l'enfant peut réellement être autonome dans ces tâches.

    - les devoirs prennent du temps en classe -> il faut les distribuer, les expliquer, les ramasser, contrôler que tout le monde ait rendu et les corriger avec les élèves. Tout ce temps n'est pas utilisé pour enseigner.

    Forte de ces réflexions, j'ai regardé encore une fois la loi scolaire fribourgeoise qui dit "l'enseignant PEUT donner des devoirs". Oui oui, PEUT, cela veut dire que ce n'est pas obligatoire !!! D'ailleurs, ces derniers mois, l'état nous a même interdit de donner des devoirs. J'ai donc décidé d'en parler à mes collègues et à mon RE (Responsable d'Etablissement). Mon idée était de diminuer drastiquement les devoirs et de se concentrer uniquement sur l'essentiel. Ma collègue de duo et les collègues de la classe parallèle étaient partantes pour tester une nouvelle manière de donner les devoirs et le RE nous a donné carte blanche pour autant que les parents aient un retour sur ce qui est fait en classe.

    Du coup, la semaine passée, on a pris le taureau par les cornes, on a réfléchi, discuté, argumenté et on a opté pour une solution qui nous convenait à toutes soit à nos 2 classes de 3H.

    Notre idée en bref :

    - créer un dossier pour 3-4 semaines (cela sera variable durant l'année),

    - choisir des activités de drill et qui permettent à l'enfant d'être un maximum autonome,

    - laisser le choix à l'élève parmi plusieurs activités,

    - transmettre les objectifs travaillés durant la période pour que les parents sachent ce qu'on fait en classe.

    Je remercie très sincèrement mes collègues pour ce fabuleux travail de collaboration, c'est vraiment génial de faire partie d'un groupe si riche et de travailler toutes ensembles, main dans la main.

    Je vous mets ici la page d'explication pour l'enfant et ses parents qui se trouve en début de dossier :

    Des devoirs ? Oui mais...

    Voilà donc notre dossier pour la 1ère période soit du 30 août au 18 septembre 2020 :

    Télécharger « Devoirs_31_08 au 18_09.pdf »

    Je posterai régulièrement les nouveaux dossiers pour que vous puissiez les utiliser avec vos élèves. 

    Alors qu'en pensez-vous ?

    « "Le loup qui ne voulait plus marcher"Sac de maîtresse Cabaïa »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    amy
    Jeudi 16 Juillet à 17:53

    Top, c'est super pertinent! Bravo pour la réflexion de groupe, c'est toujours beaucoup plus riche. Il semblerait que les devoirs "servent" surtout aux parents, que c'est bien souvent leur seul lien avec l'école, et que du coup, sans devoir, ils se sentent définitivement coupés de ce qui se passe en classe.

    C'est tellement dommage et tellement triste de constater que les devoirs sont ce seul lien.

    Et je pense qu'il faut surtout travailler là-dessus, retisser des liens forts, faire tomber des barrières et construire d'autres ponts que les devoirs. Alors, on pourra peut-être (enfin!) les supprimer.

    Qu'en penses-tu?

    Bravo pour votre démarche très pertinente.

      • Vendredi 17 Juillet à 20:29

        Alors je suis complètement d'accord avec toi. Mon RE m'a dit que je pouvais sans souci enlever les devoirs mais je devais avoir un moyen de garder ce lien école-parents absolument. Comme nous n'avons pas encore trouvé la solution miracle et que ma collègue pense que ne rien donner du tout va déstabiliser les parents, on a opté pour cette solution. Après avec les 3H, je pense que du drill de lecture c'est quand même essentiel et qu'avec cette solution, ça sera fait. 

    2
    FlexiBen
    Dimanche 19 Juillet à 20:12
    Super... Magnifique réflexion et travail ! Personnellement, avec mes sixièmes primaires (Belgique) je fonctionne par contrat de travail qu'ils reçoivent chaque mardi pour le mardi suivant. Cela leur permet de s'organiser en fonction de leurs activités extra scolaires. Ils font leurs devoirs quand cela leur convient le mieux durant la semaine... Mais c'est clair que pour les "bons", cela ne leur sert pas à grand chose, ils savent déjà, mais que par contre, pour les élèves ayant des difficultés, cela ne fait qu'en rajouter et cela devient même un calvaire pour certains... Je m'interroge depuis quelques temps déjà et votre réflexion d'équipe pourrait bien être un solide point de départ à ma propre réflexion... Merci déjà...

    Petite question au passage : j'adore votre police de caractère pour les titres (comme " fonctionnement" par exemple). Quelle est-elle ? Merci d'avance et bonne continuation dans votre travail.
      • Mercredi 22 Juillet à 18:23

        Merci pour le retour. Les devoirs sont en effet un sujet de réflexion chez de nombreux enseignants.

        Pour la police d'écriture, c'est KG Geronimo blocks sur dafont.

    3
    Christel
    Mardi 28 Juillet à 19:18

    Oooooh ! Comme ça me parle !

    Après 20 ans d'enseignement et une carrière de maman d'ados au gymnase maintenant, je n'en peux plus des devoirs. Cette année je les ai diminué comme je pouvais, j'en étais venue à en donner à cause des enfants inscrits aux devoirs surveillés... mais quel bonheur lors de la reprise de mai sans devoirs !

    Merci pour le partage de cette réflexion ! Je vais en parler avec ma collègue de duo qui, comme moi, cherche une solution.

    Bonne suite de vacances !

      • Lundi 3 Août à 19:34

        Bonjour Christel, merci pour votre message. En effet, je pense qu'il est temps de se pencher sur les devoirs et leur véritable utilité. En temps que maman, je pense qu'on est encore pus touchées par ce phénomène et qu'on voit l'envers du décor. Et quoi de mieux que de se remettre en question pour créer quelque chose de nouveau et qui nous correspond. Je serais très contente de savoir ce que vous mettrez en place si vous décidez de changer votre manière de faire. 
        Belle soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :