• Activités créatrices et arts visuels

  • En farfouillant sur Pinterest, j'ai découvert ces magnifiques images de plumes. 

    Plumes Plumes Plumes

     

    Cela m'a donné envie de faire faire des plumes à mes élèves. Je leur ai donc montré ces images en leur demandant de les décrire. Ils ont relevé qu'il s'agissait de plumes, qu'elles étaient peintes dans une gamme de couleur définie, qu'il y avait des dessins et décorations indiennes.

    Je leur ai donc donné 1/2 feuille A4 coupée dans la longueur et ils ont commencé par faire le contour de la plume au crayon à papier.

    Puis, ils ont passé sur le trait de crayon avec un feutre indélébile noir. Ils ont également ajouté les décorations et détails au feutre noir.

    Ensuite, ils ont choisi une gamme ou un dégradé de couleur dans leur boîte de feutres. En principe, ils ont choisi 4 feutres. 

    Plumes

    Finalement, ils ont colorié leur plume et l'ont collé sur une feuille noire. 

    Le résultat est magnifique, je vous laisse admirer...

     

    Plumes

    Plumes

    Plumes

    Pin It

    2 commentaires
  • Comme ma fille est née en octobre, elle a voulu fêter son anniversaire sous le thème de la forêt. J'ai donc cherché une idée de bricolage sympa à réaliser avec des petits en peu de temps. Et j'ai trouvé une chouette idée sur Pinterest.

    Matériel : 

    Des rouleaux de papier WC                  Du papier en couleur                 Des bouts de bois               
    Animaux de la forêt en marionnette                          Animaux de la forêt en marionnette               Animaux de la forêt en marionnette

     

    Des bouchons de Pet                            De la colle, des ciseaux, de la ficelle et des feutres.

    Animaux de la forêt en marionnette                         Animaux de la forêt en marionnette

     

    Eventuellement, des modèles de têtes et queues d'animaux

    Animaux de la forêt en marionnette

     

    Marche à suivre :

    1. Chaque enfant a choisi un modèle de tête et éventuellement de queue pour son animal. Comme j'avais des enfants de 5-6 ans, j'ai trouvé plus facile de préparer les modèles moi-mêmes. Mais avec des élèves plus grands, on peut leur faire réaliser la tête de l'animal eux-même. Ils ont donc colorié les têtes et les queues aux feutres.

    2. Ensuite, chacun a choisi un papier de couleur pour entourer son rouleau de papier WC et l'a collé sur le rouleau. J'avais préalablement coupé les papiers au bon format. 

    3. Les enfants ont collé la tête et la queue de leur animal sur le rouleau.

    4. Puis, chacun a choisi les pieds de son animal parmi les bouchons à disposition.

    5. Cette étape est à réaliser par l'enseignante si c'est de petits enfants mais peut être réalisée par des plus grands. Mon fils de 8 ans a d'ailleurs tout fait seul.

    J'ai donc percé un trou de chaque côté du rouleau pour les bras ainsi qu'au fond pour fixer les jambes. J'ai également percé les bouchons pour passer la ficelle et fait les noeuds.

    6. Les enfants ont passé la ficelle à l'intérieur du rouleau pour faire les bras ainsi que les jambes. J'ai dû les aider un peu pour faire les noeuds. 

    7. Finalement, j'ai attaché un coton à la base du bouchon et au bâton en bois pour faire la marionnette. J'ai également mis un coton entre le haut du rouleau et le bâton pour que la marionnette tienne debout (avec du fil de pêche ce serait mieux mais je n'en avais pas à disposition).

    Et voilà le résultat du travail de mes bricoleurs de l'après-midi :

    Animaux de la forêt en marionnette

    Animaux de la forêt en marionnette

    Animaux de la forêt en marionnette

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a 2 semaines, j'ai demandé à mes élèves de faire le portrait de l'Invisible...

    Vous allez me dire que je suis folle mais non, rassurez-vous, j'ai bien la tête sur les épaules.

    J'ai découvert, il y a peu, un magnifique album de jeunesse sur les Indiens. Il fait donc partie de mes coups de coeur !

    Portrait de l'Invisible...

     

    Résumé de l'histoire :

    Au coeur de la forêt, les Indiens Mi’kmaq ont dressé leur campement. Une tente se tient à l’écart. C’est celle de l’Invisible, le plus valeureux des chasseurs. Tous le disent superbe, généreux, irrésistible mais personne ne l’a jamais vu. Toutes les femmes rêvent de lui, mais seule une jeune femme capable de le voir tel qu’il est pourra l’épouser. 

     

    J'ai donc lu ce livre à mes élèves sans leur montrer les images. Ensuite, je leur ai demandé d'imaginer l'Invisible et d'en faire son portrait. Voilà la démarche de ce dessin :

    1. Ils ont d'abord fait un projet aux crayons de couleur sur une feuille A4.

    2. Ensuite, ils ont redessiné le contour du visage jusqu'au épaule sur une feuille A4 en faisant en sorte qu'il soit le plus grand possible.

    3. Après découpe, ils ont reporté cette pièce sur un papier de couleur chaire ou brune et l'ont à nouveau découpé.

    4. Pour le fond, ils ont peint une feuille A3 en gris, brun clair ou jaune.

    5. Après séchage du fond, ils ont collé le visage en couleur sur la feuille. Puis, on dessiné les détails de leur Indien aux néocolors solubles.

    6. Pour terminer, ils ont collé leur dessin sur une feuille noire et ont décoré au néocolor blanc en s'inspirant de décorations sur des vêtements indiens ou des tipis. 

    Et voilà quelques unes de leurs magnifiques réalisations :

     

    Portrait de l'Invisible...

    Portrait de l'Invisible...

    Portrait de l'Invisible...

    Pin It

    votre commentaire
  • Cette année, j'ai hérité des leçons d'art visuel, appelé aussi "dessin".

    Nous avons toujours à coeur en début d'année de créer un joli sous-main pour le bureau de nos élèves. Cette année, j'ai choisi de leur faire faire un dessin avec leur prénom.

    Je me suis inspirée d'une idée de Pinterest.

    Marche à suivre : 

    1. Sur une feuille A3 en format paysage, les élèves ont tracé 4 lignes horizontales au crayon à papier. Le but étant que ces lignes ne soient pas forcément droite et aient des interlignes différents. Puis, ils ont passé sur les lignes avec un feutre permanent noir fin.

    2. Entre les lignes, ils ont écrit leur prénom. L'objectif était que les lettres touchent les lignes en haut et en bas. Ce n'était pas toujours facile mais les élèves ont fait au mieux. Ils devaient aussi essayer d'utiliser différents types d'écriture : majuscule imprimé, lié, fantaisie, etc. Puis, ils ont passé sur les lettres avec un feutre permanent noir épais.

    3. Ensuite, ils ont peint à l'écoline (colorex, encre colorée). La consigne était de remplir un espace allant d'un trait à un autre d'une seule couleur. Ils pouvaient utiliser plusieurs fois la même couleur mais devaient éviter de mettre côte à côte une même couleur.

    4. Finalement, ils ont repassé sur certaines lettres au feutre noir afin qu'on les voie bien. 

    Et voilà quelques réalisations :

    Dessin pour le cartable

    Dessin pour le cartable

    Dessin pour le cartable

    Dessin pour le cartable

    Pour terminer, j'ai plastifié les dessins et je les ai collés au scotch double-face sur les sous-main verts du matériel scolaire.

    Une fidèle lectrice du blog, Martinoche, m'a envoyé les sous-mains de ces élèves avec une démarche un peu similaire. Merci pour ton partage.

    Dessin pour le sous-main

    Dessin pour le sous-main

    Dessin pour le sous-main

    Pin It

    3 commentaires
  • Afin de décorer le vestiaire, j'ai décidé que mes élèves allaient se transformer en Indiens ! J'ai trouvé cette idée sur pinterest.

    Je les ai donc pris en photo puis j'ai imprimé les photos en noir-blanc.

    Ensuite, avec des néocolors, les enfants se sont ajoutés des plumes, des peintures indiennes, des boucles d'oreilles ou encore des colliers. Le résultat est génial !!! Et j'ai donc une vraie tribu dans mon vestiaire.

    De charmants petits indiens

    De charmants petits indiens

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique